top of page
  • 3DN

3D-Molding de "Mayku"

Dernière mise à jour : 22 mai 2018


The Mayku Formbox

Pendant que nombre d’ingénieurs, architectes ou constructeurs découvrent et explorent toujours plus nombreux le nouveau monde de l’impression 3D, une nouvelle alternative voisine, dont la technologie ne date pourtant pas d’hier, crée des émules au sein de la communauté des fabricants et concepteurs du design et de la construction : Le moulage 3D par injection de bureau. Un bref aperçu détaillé de cet outil lancé par la marque Mayku et qui arrive dans vos bureaux, ateliers ou simple maisons individuelles. Pour les profanes du secteur, le moulage par injection, aussi appelé injection plastique, est originellement « un procédé de mise en œuvre de matières thermoformables, notablement les matières thermoplastiques ». Cette technique de fabrication de pièces en grande ou très grande série ne concerne pas que les matières plastiques mais aussi divers autres métaux comme le zinc, l’aluminium ou le laiton.


Un procédé technologique de création donc plus qu’intéressant, initialement dédié à la grande industrie, qu’ont réussies à démocratisé à tous l’entreprise Mayku et ses fondateurs Ben Redford et Alex Smilansky avec leur modèle phare la Mayku FormBox. La FormBox de Mayku, qui vise ainsi tout particulièrement les fabricants à domicile et utilise la technique du « formage sous vide », possède tout une gamme de nouveautés et d’originalités qui ont fait son succès chez les initiés de la plateforme Kickstarter (500000$ de financement).


Tout d’abord, contrairement aux machines à impression 3D classiques, les produits créent ne prennent plus de temps à se fabriquer, se définir paramétriquement ou même refroidir, rendant ainsi la production à grande échelle de produits manufacturés, de doublons ou prototypes possible en un trait de temps par le particulier grâce à l’outil Turbo. La grande nouveauté de cette machine hybride à la simplicité de processus (puisqu’elle ne requiert pas l’utilisation de logiciels de numérisation ou de manipulation de logiciel ou de modèle numérique) réside dans le fait qu’elle ne demande, pour son utilisation, qu’un aspirateur domestique ! Elle permet donc au détenteur de cette future machine de concevoir, grâce à une simple feuille de plastique et l’objet physique à copier, une large palette de réplicatats allant de l’artistique au technique dans une multitude de matériaux, formes et couleurs différentes.


Si toutefois une limite conceptuelle apparaît comparée à sa jumelle l’imprimante 3D réelle du fait de posséder ou créer l’objet physiquement (puisqu’il lui est impossible de créer à partir d’objets internet), la Mayku FormBox confère pourtant une liberté totale de conception, de duplication et de rythme de production à son détenteur. Une technologie donc peu coûteuse et simple d’utilisation pour lancé, tout en restant à la maison, sa propre entreprise de produits personnalisés, que vous pourrez exposez fièrement sur la Mayku Library spécifiquement consacré à cela.

Vincent Richard du Perron pour 3DN Link

24 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page