top of page
  • 3DN

"Chad Knight : Digital Art"

Dernière mise à jour : 22 mai 2018




Si le XXIème siècle à sonner l’avènement de l’ère du numérique, il est donc maintenant sans surprise que cette révolution globalisée est investie toutes les secteurs de la société y compris le monde sans limite de l’Art. Descendant direct des avant-gardes artistiques des années 60-70’s, l’Art Numérique ou Digital Art est devenu, au même titre que la réalité virtuelle ou augmentée, une nouvelle source d’inspiration et de créativité pour les artistes de la Génération Y.


Aujourd’hui l’on vous présente le travail de l’un des enfants de ce mouvement déjà très populaire sur la toile : Chad Knight et ses « Sculptures Réalistes ». Design-manager de formation et artiste et skater de passion, ce quarantenaire originaire de Californie et diplômé du Mira Costa Community College s’est rapidement passionné pour les outils technologiques qu’offrait le monde de l’informatique et du graphisme. Un univers d’images virtuelles en 3 dimensions et un esprit hyperactif qui ont poussé cet artiste conceptuel à se fixer un défi peu commun : produire sur la période d’un an, une œuvre par jour. Un défi qui s’est transformé en journal de bord virtuel et codé pour cet artiste à temps partiel. De prime abord, les œuvres numériques de Chad Knight surprennent par le gigantisme de ses formes humanoïdes qui composent des paysages synthétiques réalisés en cinéma 4D. Des êtres élaborés et mythologiques à mi- évolution qui surgissent d’utopiques lieux habités, naturels et atmosphériques.


En parcourant d’un regard plus panoramique le travail de ce fan de café frappé, l’on peut percevoir à travers les expressions épiques de ses tissus humains monumentaux, comme une intrigante mystique et symbolique. Expressionnisme figuratif d’émotions ou de sensations mentales qui interpelle l’audimat 3.0 avec ses figure et crânes qui, tout en contraste, entre en résonance avec les grandes étendues paysagères cosmiques et colorés. Un tour du monde de l’univers de l’artiste en 365 toiles virtuelles que vous pouvez suivre quotidiennement sur Instagram ou le mystique et le symbolique rencontrent la science-fiction, à mi-chemin entre l’« American Beauty » de Sam Mendes et l’ouvrage SF culte de Orson Scott Card , « Ender’s Game ».


Vincent Richard du Perron pour 3DN Link

400 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page